Coccinelles Primeveres Mesanges D.pepin/g.chauvin BIO

€27,40 TTC
La nature au service du jardin
SKU BIO: 4371
Ce produit bio est disponible en magasin et également dans nos points relais dans un délai de: 3-5 jours

La Bible du jardinier naturaliste

Pollinisateurs, défenseurs, réparateurs de sol... les plantes et animaux sauvages sont souvent les alliés du jardinier. Découvrez plus de 100 espèces et variétés à accueillir et plein de bons conseils pour les attirer, les abriter etc. Un livre alliant intérêt naturaliste et intérêt du jardinier. Pourquoi réconcilier jardin cultivé – en bio – et vie sauvage? Car parmi les animaux et les plantes sauvages se trouvent de précieux alliés du jardinier. Certains animaux pollinisent les fleurs, luttent contre les ravageurs, structurent ou enrichissent le sol; de nombreuses plantes nourrissent et abritent les auxiliaires. Denis Pépin et Georges Chauvin ont ainsi sélectionné pour vous plus de 100 plantes et animaux sauvages à accueillir au jardin, avec des indications pratiques pour les attirer et les abriter en toutes saisons. De nombreuses photos et illustrations vous permettront de les identifier et d’aménager, pour chacun, un coin de paradis: gîtes à insectes, nichoirs, pelouses fleuries, haies, mares… Vous pourrez alors profiter de la nature pour jardiner sans pesticides et égayer le jardin. Au sommaire : La nature dans votre jardin? Plantes sauvages

Des amies souvent, des ennemies rarement : bienfaisantes pour la terre, concentrés de sels minéraux et d'azote, couvre-sols, plantes réparatrices, accueillantes pour les animaux auxiliaires, utiles pour les hommes, décoratives - Qu'est-ce qu'une mauvaise herbe? - Les principales plantes sauvages du jardin (cahier naturaliste) Les animaux du jardin, peu d'espèces de ravageurs

Observer - Une grande diversité d'espèces : les consommateurs primaires (les phytophages, les ravageurs et les butineurs) - de nuisible à ravageur : un problème amplifié par les pesticides, les pollinisateurs, les prédateurs et les parasitoïdes, les décomposeurs ou les indispensables éboueurs - Les principaux animaux sauvages du jardin Favoriser les auxiliaires au jardin

La nature au jardin : une nécessité - La diversité végétale : une priorité (privilégier les plantes indigènes, comment introduire les plantes sauvages au jardin, repérer les plantes indésirables et ne pas se laisser envahir, désherber au bon moment avec les bons outils, les paillis pour contrôler les plantes spontanées, des plantes couvre-sols bien utiles) - Satisfaire les besoins des auxiliaires :attirer et favoriser leur présence dès la fin de l'hiver, nourrir les adultes, des "garde-manger" de pucerons, chenilles et autres proies, arbres et arbustes, réservoirs d'auxiliaires, des abris pour les insectes et les araignées, nichoirs pour les abeilles et micro-guêpes, des fleurs pour les insectes pollinisateurs - Un jardin de papillons - Accueillir les oiseaux - Accueillir les chauves-souris- Accueillir les hérissons Aménager et entretenir des espaces du jardin favorable aux auxiliaires

Des réservoirs d'auxiliaires et de biodiversité : la litière de feuilles mortes et les paillis - Le tas de compost - Le bois mort et les fagots - Les souches, les vieux arbres et les arbres morts - Des pierres, en tas, isolées ou en muret - Des haies utiles et accueillantes - Les plantes grimpantes et le lierre - Un point d'eau : indispensable pour les animaux - La pelouse fleurie - Un petit coin de prairie et des lisières herbeuses - Les massifs de vivaces et d'arbustes - Dans le verger et les arbres fruitiers, un potager accueillant Annexes

Les cycles de vie des plantes sauvages du jardin - Des plantes qui attirent les papillons - Fonctions écologiques des animaux du jardin - Les auxiliaires que l'on trouve dans le commerce Carnet pratique Denis Pépin, ingénieur écologue et agronome, est spécialisé dans la pratique du jardinage biologique depuis plus de 30 ans. Premier prix du Concours national des Jardins potagers de France, il est auteur d'ouvrages sur le jardinage biologique, journaliste horticole, conférencier, formateur... Biologiste à l'université de Rennes, Georges Chauvin est spécialisé dans la zoologie et notamment l'entomologie. Au-delà de sa connaissance de la vie sauvage du jardin, il a toujours pratiqué le jardinage biologique.

Venez nous voir, On se trouve Ici